Livry Gargan 1986

Livry chante la Marquise de Sévigné

Spectacle son et lumière

au Château de la Forêt.

Nous avons rencontré Janick Lederlé, artiste peintre contemporain dont la brillante carrière a débuté à l’Ecole des Beaux Arts de Paris. Professeur d’arts plastiques, diplômée d’Etat, sa maitrise et son talent lui ont valu bon nombre de grands prix et de médailles d’or avant d’être appréciée du grand public. Son œuvre a été largement consacrée au cours de très nombreuses expositions en France et à l’étranger.

Une palette magique

De formation classique, Janick Lederlé a trouvé dans la danse un champ d’inspiration à la mesure de son amour pour la beauté.

exposition grand chateau Livry Gargan 1986

Cette passion pour l’expression corporelle est à l’origine d’une collaboration créatrice avec des danseurs et chorégraphes tel le Marquis de Cuervas et Serge Lifar. Ses peintures, dessins et aquarelles ont magnifié par la fixation d’un instant les plus célèbres ballets classiques ou folkloriques du monde entier.

De sa longue expérience de la scene, (elle a créé de nombreuses affiches de ballets), Janick Lederlé a gardé le goût des sources lumineuses démultipliées. Et les faisceaux se croisent sur ses toiles, créant une aura sur les personnages qu’inonde la lumière ambiante jouant sur les étoffes, fixant les attitudes en un instantané coloré.

Car à ses dons de coloriste, Janick Lederlé joint ses qualités de compréhension. Sa grande connaissance du corps humain lui permet de saisir et de restituer le mouvement. Ainsi ce pêcheur grec, ainsi ces passants fugitifs de Marrakech. Le tout est composé, élaboré, étudié, dans les encres et aquarelles de cette artiste peintre contemporaine : Si la lumière est réinventée, il lui reste une vérité, celle de l’instant privilégié et révélé.

juin 1986

article de presse exposition Livry Gargan

Leave a Comment

Boutons Paypal par Blog Expert